EN FERMANT LES YEUX

Paroles : Florent VEILLEUX - Musique : Éric VINCENT


En fermant les yeux, en regardant bien,
En les fermant mieux, en regardant loin.
Plus loin que soi-même, au-delà du temps
Nos petits problèmes ne sont que du vent

On voit des regards, grands comme le désir
On voit des regards, profonds comme plaisir
Dans deux lacs tout bleus, au fond d'un visage
On se noie un peu, mais quel doux naufrage

On voit de vraies blondes, avec de vrais seins
On fait le tour du monde, en un tour de main
En noire limousine, on passe par l'enfer,
C'est bourré d'copines, et d'amours pervers

En fermant les yeux, en regardant bien,
En les fermant mieux, en regardant loin.
Plus loin que soi-même, au-delà du temps
Nos petits problèmes ne sont que du vent

À perte de vue de nos yeux fermés
Flottent dans les nues, nos corps allégés
Le p'tit coup de langue, sur ton bouton rose
A un goût de mangue, qui me rend tout chose

On part en ballade, sur des chevaux fous
Nymphe de Grenade, je suis ton époux
Je suis ton cheval, tu as tes éperons
Ça fait un peu mal, mais Dieu que c'est bon...

En fermant les yeux, en regardant bien
En les fermant mieux, en regardant loin
Plus loin que soi-même, au-delà du temps
Nos petits problèmes ne sont que du vent 

  Écouter                iTunes                                     


Retour à la page Paroles                  Back to Lyrics           
Dernière modification/Last revised on 07/28/2017 by - MADURA Paris